Nouveaux animateurs : La Société civile de la RDC a prouvé à la face du monde qu’elle est porteuse des valeurs d’alternance et de la démocratie en se dotant des animateurs crédibles et des interlocuteurs valables des partenaires notamment du gouvernement.

admin

A travers les élections des nouveaux animateurs du Cadre de Concertation de la Société civile nationale à la tête Me patient BASHOMBE ce 30 novembre 2019 à Kinshasa à l’hôtel Pull man, la société civile a prouvé à la face du monde qu’elle est porteuse des valeurs d’alternance et de la démocratie en se dotant des animateurs crédibles et des interlocuteurs valables des partenaires notamment le gouvernement.

Dans une interview accordée à la Radio OKAPI à KINSHASA au lendemain de son élection, le Président du cadre de concertation de la société civile Me Patient BASHOMBE reconnait qu’au cours de son mandat les défis sont énormes à relever notamment les défis de la consolidation de la paix.

Photo : Me Patient Bashombe à l’Ass. Nationale

Il argue que « le pays fait face à une insécurité récurrente avec l’activisme des groupes armés qui a une incidence sérieuse sur l’instabilité des institutions même au niveau national. Ainsi, la société civile s’engage à travailler pour le retour de la paix durable en République démocratique du Congo en accompagnant les efforts du gouvernement pour la consolidation de la paix et la sécurité à travers tout le territoire national ». Il rappelle que lors de l’assemblée générale du CCSC, les participants ont recommandé au gouvernement de se doter le plus urgemment possible d’un plan de paix.

Par ailleurs, le Président du CCSC signale qu’au-delà du défi sécuritaire, la société civile reconnait qu’il existe le défi de la gouvernance. C’est pourquoi, il estime que « la société civile doit se positionner entant qu’une force d’influence pour accompagner les actions du gouvernement visa le développement à la base pour le bien-être de la population congolaise ».

Il poursuit en indiquant que « les organisations de la société civile promet de jouer véritablement le rôle d’acteur de mobilisation communautaire et du développement à la base dans une approche participative et inclusive ».

En dernier lieu, le Président du Cadre de concertation de la société civile reconnait le défi organisationnel, d’où il envisage travailler pour fédérer toutes les forces de manière à ce qu’on ne laisse personne à côté. Il estime que « il faut intégrer les jeunes, les femmes et rendre le cadre de concertation cet espace d’échange où toutes les dynamiques s’expriment ».

En guise de priorité ; le Président du cadre de concertation de la société civile nationale Me Patient BASHOMBE rassure que «  la société civile va s’ouvrir aux partenaires pour pouvoir les écouter et apporter sa contribution ». Il souligne que «  la nouvelle équipe va mettre tout en œuvre pour que tous les congolais au plus profond des provinces de la République démocratique du Congo se sentent concernés par l’action du gouvernement et que tout ne se limite pas seulement au niveau central. D’où le rôle de plaidoyer mené par la société civile pour que les communautés à la base puissent se retrouver ». Il recommande que les questions sur la décentralisation soient repensées.

S’agissant de la dépolitisation la société civile, le Président Me Patient BASHOMBE rassure que l’une des missions du Cadre de Concertation de la Société Civile est de dépolitiser la société civile et de la rendre neutre c’est-à-dire l’église au milieu du village. Pour finir, Il promet également de travailler pour que la société civile évite qu’elle soit inféodée par les politiciens. Cependant, il estime que la société civile doit avoir en son sein une politique interne de manière à constituer la force qui influence.

Ledoux NKUNZIMWAMI et Iragi Boss Mugosa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

SUD-KIVU: Le Président de la Société civile de Kadutu s'est entretenu avec le Commissaire Provincial de la police National Congolaise du Sud-Kivu, le Général Louis-Second KARAWA

Assisté par un de ses collaborateurs ce mardi 10 décembre 2019 à son cabinet de travail, Le Président de la Société civile de Kadutu s’est entretenu avec le Commissaire Provincial de la police National Congolaise SK le Général Louis-Second KARAWA. Les échanges ont tournés sur: la situation sécuritaire en Province, […]

Subscribe US Now